LA PREVENTION AU COEUR DE LA PERFORMANCE

Après la mode de la justice sans juge, la menace d’une justice sans homme et sans âme menace notre système et notre démocratie
C’est vrai qu’en objectivant, on simplifie, on perd de l’information, mais ça force à expliciter et il devient possible de contre-expertiser
Aujourd’hui, tout un chacun pense qu’il s’en sortira mieux individuellement que collectivement, alors que, historiquement, le contraire est prouvé
It is shortages of labor that induce firms to figure out how to train felons, to move beyond their traditional prejudices, to figure out how to skill unskilled workers, to reach into distressed or depressed communities

Quand le manque de main d’oeuvre incite les entreprises à aller au delà de leurs préjugés (« trop jeune, trop âgé, trop basané ») 

SOURCE : NYT 20 MARS 2018

En cas de réponse positive, je leur proposerai de ratifier la proposition votée par les salariés
Avec un CDI, je pourrai, enfin, commencer à vivre

SOURCE : LE MONDE 20 DECEMBRE 2017

On ne peut licencier zéro personne contre son gré
The idea that companies won’t settle in France because of high taxes is a false argument, that they tell us to pass policies that are difficult to justify in the eyes of the population


“The idea that companies won’t settle in France because of high taxes is a false argument, that they tell us to pass policies that are difficult to justify in the eyes of the population,” said Alexandre Derigny a spokesman for the General Confederation of Labour, a group of trade unions.

SOURCE : NYT 10 DECEMBRE 2017

Les ressources humaines, finalement, sont une simple ressource, pas une richesse

 « Nous ne sommes pas dans un système de plein emploi. On est sur un marché et les entreprises sont des consommateurs. Les ressources humaines, finalement, sont une simple ressource, pas une richesse. Ainsi, inconsciemment, les employeurs pensent que s’ils secouent le poteau, cinquante salariés en tomberont » Marie-Paule Istria.

SOURCE : LA TRIBUNE 13 NOVEMBRE 2017

Ces rythmes de travail vont à l’encontre de la rythmicité biologique et la désynchronisent.
Le droit commercial ne connaît que la société de capitaux dont la finalité est de réaliser des profits pour les actionnaires
On me dit que je serai autonome, mais s’il y a un problème je serai juste responsable et j’en supporterai les conséquences
Licencier, c’est un problème de riche !

« (…) Les start-up attendent-elles les ordonnances modifiant le code du travail ?

Pas vraiment. Le droit du travail n’est pas leur sujet. Les très jeunes start-up sont des structures assez fragiles et fonctionnent avec des fondateurs ou des free-lances. Lorsqu’elles grandissent, leur souci numéro un est de ne pas mourir, pas de licencier. Les entrepreneurs préfèrent sécuriser les compétences de leurs salariés en contrat à durée indéterminée (CDI). Licencier, c’est un problème de riche ! (…) »

SOURCE : LE MONDE, 14 SEPTEMBRE 2017, Nicolas Colin : « La réforme du code du travail n’est qu’une purge du passé », entretien

 

Le patron a demandé de détruire les agendas de ses employés

« Chez Dropbox, pour souligner une des dérives de la technologie, le patron a demandé de détruire les agendas de ses employés dans lesquels étaient consignées toutes les réunions qui n’étaient pas avec des clients pour faire prendre conscience du temps libéré soudainement sans réunionite »

SOURCE : Libération 02 octobre 2017, « La méchanceté du travail, à quelle fin ? »

 

Le fonctionnaire, c’est du consommable. Ça se remplace

«Je me sens mal depuis qu’il n’y a plus de considération venant de l’Etat. Ils préfèrent voir un CRS brûler qu’un manifestant blessé par la police, assène-t-il. Le fonctionnaire, c’est du consommable. Ça se remplace.»

C’est brutal mais témoigne d’un réel malaise. La souffrance au travail concerne aussi la fonction publique.

SOURCE : Libération 26 septembre 2017

 

On ne prendra jamais certains de leurs process, comme leur manie de communiquer uniquement par écrit, sur les messageries instantanées comme Slack

               « On ne prendra jamais certains de leurs process, comme leur manie de communiquer uniquement par écrit, sur les messageries instantanées comme Slack » 

SOURCE : La Tribune 21 septembre 2017

 

I would rather have stability

               “I would rather have stability,” said Christopher Kohl, 29, who has worked as a contractor at several Silicon Valley companies, including a stint doing quality assurance on Apple Maps. “It’s stressful to find a new job every 12 to 18 months” 

SOURCE : New York Times 03 septembre 2017

L’entreprise ne peut plus être le lieu du bruit des machines et du silence des hommes

                » Ainsi s’exprimait Jean Auroux, alors Ministre du Travail, créant en 1982 le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) » 

SOURCE : CFE-ENERGIES

Franchement, c’est un patron comme on n’en voit plus, un gars atypique et créatif

SOURCE : LIBERATION 27 août 2017, Portrait « GM&S : Alain Martineau, les doigts dans la reprise« 

Le niveau de la mer, c'est la dépense publique
Les salariés ne prennent pas le risque de l’actionnaire
Un embryon de dialogue social dans cette économie, c’est un virus
C’est moi qui ouvre et qui ferme la maison. Par principe, car c’est très important dans le rapport patron/ouvriers