LES ENTRETIENS IMAGINAIRES

AVERTISSEMENT 

La personne, sujet de cet entretien imaginaire, est purement fictive. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

RENCONTRE AVEC MLLE Nathalie X.

Chief Happy Officer chez BULLS.JOB CORPORATION Paris

 

RD& : Bonjour, Mlle Nathalie X.. Une nouvelle fonction en vogue, le Chief Happy Officer ? Comment en arrive-t-on là ?

Mlle Nathalie X..: A vrai dire, je ne le sais pas moi-même. Il y avait un poste à créer pour moi et l’Orga (département Organisation NDLR) l’a fait pour moi. Just to do It, c’est cool ! Merci l’Orga, j’ai maintenant un bureau à moi et une machine à café perso.

                                      Après, c’est vrai, c’était un peu le vide au départ. Alors dans un premier temps, nous avons traduit le concept de bonheur en plusieurs langues car nous sommes « worlwide ». Savez-vous que bonheur se dit « sự hạnh phúc”en vietnamien ?   

RD& : non mais après…

Mlle Nathalie X.. Après,…. après. Bon, la traduction nous a pris une semaine en réunions car il fallait faire attention à ménager chacun.

                               Ensuite, nous avons pensé aux moyens. Et là, j’ai eu une idée je pense modestement géniale. Comme chaque salarié présentait au détecteur un visage triste ; il était systématiquement rejeté du système. Oui, il faut vous dire que nous avons installé une reconnaissance faciale, plus besoin de badge.. Je me suis dit qu’un petit shot de gaz euphorisant ou même de substance qui fait sourire pouvait instantanément redonner du bonheur. C’est vrai que c’est un « bypass » pas très « corporate » mais bon. 

RD& : et les moyens à long terme.

Mlle Nathalie X.. Mais nous avons la QVT allongée de… GPEC, accompagnée de sustainibility le tout cuit dans un process à 360°. Heu, pardon 390° . C’est vrai qu’une augmentation de salaire, une reconnaissance au travail, çà y fait beaucoup aussi pour le bonheur mais là, j’ai pas de pouvoir.                       A la place d’une prime, pourquoi pas un supplément de bonheur indiqué sur la fiche de paie ? Reste à quantifier et là c’est compliqué !

RD& : vous ne confondez pas l’objectif (le bonheur) avec une simple « commodity » ?

Mlle Nathalie X.. Mais tout peut devenir une commodity, la puissance machine d’un ordinateur, l’air, l’eau. Pourquoi pas le bonheur ?

A SUIVRE/TO BE CONTINUED