Les Relais 2017 du dialogue social et de la formation organisés par Miroir Social

par | Nov 23, 2017

                      A dire vrai, je m’étais rendu ce matin aux excellentes rencontres organisées par Miroir Social pour ouïr la tête d’affiche à savoir Jean-Emmanuel Ray, Professeur à l’Ecole de droit de la Sorbonne, auteur notamment du renommé ouvrage Droit du travail : droit vivant.

                     Déjà rencontré en 1997 (un autre millénaire mais après JC), certains traits de l’exposé – en deux parties – n’ont pas changé et c’est heureux. En fin Renard, ses réflexions reflètent toujours aussi bien un certain monde du travail contemporain : celui du précariat-numérique-disruptif-je travaille quand je veux et souvent quand je peux.

                         Un universitaire avec les pieds sur terre. Précieux.

GRAND UN

 

Je vous parle d’un temps

                   « Chaque année, j’ai devant moi un public hyperprivilégié d‘étudiants. Prenez note, on y piochera les DRH de demain. J’ai plus précisément en face de moi des pommes MacBookAir et non plus des individus sauf quand je suis interpellé pour une erreur minime de date d’un arrêt car ils vérifient tout à travers Wikipedia puis les revues en ligne.  Les bibliothèques ne les voient plus »

Au bout du téléphone

                  « Le télétravail ? Ben oui, c’est normal. Le droit à la déconnexion ? Ils me regardent : t’es pas mon père, pas ma mère…Tu me parles de déconnexion du mail. Mais je suis sur cinq réseaux sociaux. Alors, retourne à ton livre » 

700 millions de Chinois et moi et moi et moi

                   « Ils n’ont aucun surmoi idéologique. Ils sont dans la pragmatisme. « Est-ce que çà marche ? » est la question primordiale et ils veulent plusieurs vies dans leur vie. Le CDI, ce n’est pas le Graal pour eux et les insoumis, à leurs yeux, sont ceux qui refusent le salariat »

 

 

 

 

GRAND DEUX

 

A la recherche du sociétal

                      Moins de dénominateurs communs pour animer une large communauté du travail. L’évolution de la négociation collective en est un des marqueurs. 

1982, l’année clé : l’accord dérogeant à la loi.    

2004,  acte II : dérogation aussi à la branche.  

2017 : acte III, la convention collective désormais perçue comme un truc de vieux signé par des vieux.

GAME (copyright J-E.R) ou « les jeux ne sont pas encore faits mais rien ne va plus » ? 

                     GAME pour Garanties Au Moins Equivalentes comme explicitées par l’article L 2253-1 du CT qui invite à tout négocier de gré à gré : par exemple, suppression d’une prime contre la possibilité de prendre son après-midi etc…La NAO à la papa, c’était de cocher les cases en suivant la procédure.

                   Le vertige de la liberté contractuelle saisit désormais tous les acteurs du dialogue social, OS en première ligne.


Références : 1982, Ordre public dérogatoire de l’ordonnance n° 82-41 du 16 janvier 1982  –>  2004, Loi sur le dialogue social (n° 2004-391, du 4.5.04) –> 2017, article L2253 – 1 CT :

« ( …) Dans les matières énumérées au 1° à 13°, les stipulations de la convention de branche prévalent sur la convention d’entreprise conclue antérieurement ou postérieurement à la date d’entrée en vigueur de la convention de branche, sauf lorsque la convention d’entreprise assure des garanties au moins équivalentes (…) « 

 


Administration de la Justice 5.0

« Code & Law », polysémie appropriée pour le terme code : civil et informatique au moment où apprendre à coder est au programme. Et c’est le thème retenu pour un cycle de conférences organisé par la Société de Législation Comparée réunissant, pour le coup d’envoi, notamment deux magistrats et une politiste. RD& était présent, clavier en main !
Jérôme DUPRE, magistrat de l’ordre judiciaire en disponibilité

En savoir plus...

Les Relais 2017 du dialogue social et de la formation organisés par Miroir Social

A dire vrai, je m’étais rendu ce matin aux excellentes rencontres organisées par Miroir Social pour ouïr la tête d’affiche à savoir Jean-Emmanuel Ray, Professeur à l’Ecole de droit de la Sorbonne, auteur notamment du renommé ouvrage Droit du travail : droit vivant.
Déjà rencontré en 1997 (un autre millénaire mais après JC), certains traits de l’exposé – en deux parties – n’ont pas changé et c’est heureux. En fin Renard, ses réflexions reflètent toujours aussi bien un certain monde du travail contemporain : celui du précariat-numérique-disruptif-je travaille quand je veux et souvent quand je peux.
Un universitaire avec les pieds sur terre. Précieux.

Références : 1982, Ordre public dérogatoire de l’ordonnance n° 82-41 du 16 janvier 1982 –> 2004, Loi sur le dialogue social (n° 2004-391, du 4.5.04) –> 2017, article L2253 – 1 CT :

En savoir plus...

EVENEMENTS : salons, colloques, tables rondes & grands rassemblements (FO, FO Com, CFDT et autres)

CALENDRIER EVENEMENTS : salons, colloques, tables rondes & grands rassemblements (FO, FO Com, CFDT et autres)

En savoir plus...

La fusion nucléaire des IRP ou la fin du CHSCT « électron libre » ?

Ce n’est pas la peur du vide mais celle de l’inconnu. Avec cependant une date limite fixée à fin 2019 (1), il y a encore de la marge.
Et si les nouvelles règles venant d’en haut sont désormais connues dans les grandes lignes (2), certains décrets sont encore dans les tiroirs du ministère.
Moment idéal pour faire une remontée du terrain et…moment saisi par Miroir Social avec son atelier du 28 septembre 2017 intitulé « Quel retour d’expérience du CE et du CHSCT d’aujourd’hui pour ne pas se perdre dans le CSE de demain ? » Parole aux opérationnels chez General Electric Medical Systems et Bouygues Telecom

En savoir plus...